population

population [ pɔpylasjɔ̃ ] n. f.
populacion mil. XVIIIe; repris de l'angl.; 1335 « peuplement » rare; bas lat. populatio, de populus « peuple »
1Ensemble des personnes qui habitent un espace, une terre. La population du globe, de la France, d'une ville. Dénombrement, recensement de la population. Région à population dense, faible. Déplacement de population.
Par ext. Ensemble des personnes d'une catégorie particulière. Population agricole, ouvrière. Population active. La population scolaire, les élèves, les étudiants. Population à risque. « le massacre des innocentes populations civiles » (Martin du Gard ).
2Par anal. La population d'une ruche. « Ce réseau de caves a bien toujours son immémoriale population de rongeurs » (Hugo).
3(XXe ) Sc. Ensemble limité d'individus, d'unités de même espèce observés ensemble, sur lequel on fait des statistiques. Génét. Population de pois. Population et lignée.

population nom féminin (anglais population, du moyen français populacion, du bas latin populatio, -onis) Ensemble des habitants d'un pays, d'une région, d'une ville, etc. : La population du globe. Ensemble des personnes constituant, dans un espace donné, une catégorie particulière : La population rurale. Ensemble des espèces animales ou végétales d'un pays, d'une région. Biologie Ensemble des individus d'une même espèce trouvés dans une station donnée. (L'étude fine des populations est à la base de la génétique moderne.) Statistique Ensemble d'individus (êtres humains, êtres vivants, objets inanimés) soumis à une étude statistique. ● population (expressions) nom féminin (anglais population, du moyen français populacion, du bas latin populatio, -onis) Population stellaire, ensemble des étoiles d'une galaxie qui possèdent certaines propriétés intrinsèques communes (âge, composition chimique, etc.). [La population I comprend des étoiles jeunes, qui brûlent de l'hydrogène ; la population II, des étoiles beaucoup plus âgées, formées à partir de matière interstellaire pauvre en éléments lourds.] Mouvement de la population, entrées et sorties dans une population, par naissances et immigration, décès et émigration. (Par mouvement naturel, on entend le seul mouvement par naissances et décès.) Population de droit ou population résidente, population ayant son domicile habituel dans un territoire déterminé. Population de fait ou population présente, population présente lors du recensement d'un territoire. Population fermée, population vivant sans échanges migratoires avec l'extérieur. Population légale, population d'une agglomération qui permet de déterminer, dans certains cas, quelles dispositions légales sont applicables aux résidents. Population d'un état, dans un système contenant un grand nombre de particules identiques, nombre de ces particules se trouvant dans le même état quantique. ● population (synonymes) nom féminin (anglais population, du moyen français populacion, du bas latin populatio, -onis) Ensemble des personnes constituant, dans un espace donné, une catégorie...
Synonymes :
Ensemble des espèces animales ou végétales d'un pays, d'une région.
Synonymes :
Statistique. Ensemble d'individus (êtres humains, êtres vivants, objets inanimés) soumis à...
Synonymes :
- ensemble statistique

population
n. f.
d1./d Ensemble des habitants d'un pays, d'une ville, etc. Recenser la population.
|| Par anal. La population d'une ruche.
d2./d Ensemble des membres d'une classe, d'une catégorie sociale particulière. Population rurale, scolaire.
Population active: ensemble des personnes exerçant habituellement une activité professionnelle.
d3./d BIOL Ensemble des individus d'une même espèce animale ou végétale, vivant dans une même région.
Génétique des populations: étude des lois d'évolution des populations.
d4./d STATIS Ensemble d'objets, d'unités sur lesquels portent des observations, ou donnant lieu à un classement statistique.

⇒POPULATION, subst. fém.
A.Vx. Action de peupler, peuplement. La fin de tout gouvernement doit être plutôt d'empêcher le désordre, que de hâter la population, et que c'est moins d'hommes en général que d'hommes bons et heureux qu'il faut peupler la société (BONALD, Législ. primit., t.2, 1802, p.75).
P. anal. [En parlant d'animaux, de végétaux] La nature (...) sait mettre un frein à la population des animaux qui rempliraient en peu d'années tout l'océan (...) de leurs générations (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p.172).
B. — 1. Ensemble des personnes occupant un lieu quelconque. Population aisée, arriérée, bruyante, dissolue, évoluée, grossière, grouillante, opprimée, pauvre, saine, tranquille, turbulente; appel, avis à la population; décimer la population. Les destinées du monde tiennent plus qu'on ne l'imagine à cette intéressante population qui peuple les rez-de-chaussée de la capitale. Les invasions, les révolutions, ne se font pas sans elle; il faut, en toutes choses, compter avec ses passions, avec ses préjugés, avec ses intérêts (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p.158). Je me suis promené autrefois dans ce Valais, où Saint-Preux rêvait à sa Julie: il y a des villages croupissants, une population abrutie depuis des siècles par l'ivrognerie, la crasse et l'inceste (CHARDONNE, Épithal., 1921, p.366):
1. Je ne comprends plus ces populations des trains de banlieue, ces hommes qui se croient des hommes, et qui cependant sont réduits, par une pression qu'ils ne sentent pas, comme les fourmis, à l'usage qui en est fait. De quoi remplissent-ils, quand ils sont libres, leurs absurdes petits dimanches?
SAINT-EXUP., Terres hommes, 1939, p.238.
Épater, étonner les populations (fam.). Épater, étonner les gens. Charpentier va le mois prochain publier dans la Vie moderne le Château des Coeurs avec les dessins des décors faits par des décorateurs de théâtre, affiches sur les murs pour épater les populations (FLAUB., Corresp., 1879, p.263). Elle voulait faire appel aux sentiments d'humanité qui pouvaient exister chez ce singulier individu, dont le melon, les noires bacchantes et les verres fumés ne semblaient pas étonner les populations (QUENEAU, Zazie, 1959, p.77).
♦[Désigne un groupe partic.] À Paris, chaque ministère est une petite ville d'où les femmes sont bannies; mais il s'y fait des commérages et des noirceurs comme si la population féminine s'y trouvait (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p.253). Admirable promenade à Châteauneuf, station de rhumatisants où tout le monde boite. Rien de plus drôle que cette population de béquillards! (MAUPASS., Contes et nouv., t.1, 25 jours, 1885, p.713):
2. ... une grande partie de la population croyante tenait pour demi-péché de confier ses rhumatismes, ses rétrécissements utéraux et ses diarrhées opiniâtres au Dr Barbentane, qui était maçon, et dont on racontait mille horreurs...
ARAGON, Beaux quart., 1936, p.37.
Populations laborieuses. Travailleurs. Les Anglais emploient leurs capitaux dans l'industrie, tandis que nos laborieuses populations réservent les leurs à l'épargne (A. FRANCE, Anneau améth., 1899, p.33). M. Obregon vous a parlé, il y a six mois, de ces renseignements sur l'état d'esprit des populations laborieuses (DUHAMEL, Passion J. Pasquier, 1945, p.152).
2. P. anal. Ensemble d'animaux, de végétaux ou d'objets divers regroupés dans un espace quelconque. À terre, c'était un grouillement repoussant et horrible: la fuite précipitée de toute une population de crabes bleus, qui à notre approche se hâtaient de rentrer dans leurs demeures souterraines (LOTI, Mariage, 1882, p.92). Une population de statues blanches anime le décor de feuillage [parc de Versailles] (HOURTICQ, Hist. art, Fr., 1914, p.234). Sur les bords mêmes où Ophélie s'est enfin amarrée, de lourdes populations de soldanelles agitent leurs couronnes bleues et les carex à flocons déroulent l'hermine légère de leurs fleurs de neige (GIONO, Eau vive, 1943, p.149).
C. —1. [En parlant de l'effectif total]
a) Ensemble des habitants (quels que soient leur âge, leur sexe et leur origine) d'un espace quelconque (pays, région, ville, terre). Quand tu liras cette lettre, la paix avec la Prusse et la Russie sera conclue, et Jérôme reconnu roi de Westphalie, avec trois millions de population (NAPOLÉON Ier, Lettres Joséph., 1807, p.154). La population du globe est aujourd'hui de 10 pour cent supérieure à ce qu'elle était avant la seconde guerre mondiale (PERROUX, Écon. XXes., 1964, p.352):
3. ... le massacre n'a pas même signification pour un peuple qui se raréfie que pour un peuple très prolifique. L'Allemand qui saigne un village sait qu'il peut le repeupler; l'excès de population invite au massacre; il faut faire devant soi «de la place».
GIDE, Journal, 1914, p.499.
b) Spécialement
DÉMOGR. Ensemble d'individus, ayant des conditions d'existence (économiques et culturelles) communes, habitant un espace défini par des limites administratives ou politiques (province, département, État), ou géographiques (région, ville, agglomération). Si l'on met en regard des statistiques détaillées de population avec des cartes également détaillées (...) il est possible, par un travail d'analyse, de discerner des correspondances entre les rassemblements humains et les conditions physiques (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p.10):
4. L'énoncé d'un chiffre de population appelle la considération d'un espace statistiquement défini comme base du comptage, dénombrement et recensement de population.
GEORGE 1970, p.338.
Population résidente. Ensemble des personnes dont la résidence habituelle se trouve dans une zone géographique donnée. Population présente. Ensemble des personnes présentes à un instant donné dans une zone géographique précise. Sauf dans quelques cas particuliers (stations balnéaires ou de sports d'hiver, villes d'eau, etc.), la notion de «population présente» n'offre pas un très grand intérêt. Il convient cependant de noter que les données statistiques relatives à la population présente seraient beaucoup plus simples à recueillir que celles relatives à la population résidente (BERN.-COLLI 1981, p.1032).
Population maximale. ,,Plus grand nombre d'êtres humains qu'il est concevable de faire vivre sur un territoire, compte tenu des ressources offertes par celui-ci et du niveau de vie minimale admissible pour le ou les peuples considérés`` (Méd. Biol. t.3 1972). Population minimale. ,,Plus petit groupement d'êtres humains qui soit compatible avec la survie du groupe`` (Méd. Biol. t.3 1972).
Population stable, équilibrée. Population dans laquelle décès et émigrations sont compensés par les naissances et les immigrations. Population optimale. Population qui assure le meilleur rendement économique. L'optimum de population (...) se [réfère] à un modèle théorique visant à déterminer l'effectif ou le mouvement démographique le plus souhaitable (sur une population en fonction d'objectifs donnés) (THINÈS-LEMP. 1975).
SYNT. Population d'une agglomération, d'un bourg, d'un pays, de la terre, d'un village, d'une ville; accroissement, augmentation, composition, dimension, diminution, état, évolution, fluctuation, limitation, migration, mobilité, mouvement, rajeunissement, structure, variation, vieillissement de la population; exode, transfert de population; dénombrer, recenser la population; Ministère de la Santé et de la Population; densité de population.
SC. NAT. Ensemble des individus d'une même espèce trouvés dans une station donnée, de sorte qu'il y a presque certitude pour qu'ils soient apparentés. La population, composée d'individus ayant chacun leurs caractéristiques personnelles, évolue dans le temps; cette évolution en relation étroite avec la fécondité, l'âge et le sexe des individus qui composent la population constitue la dynamique de la population qui est caractérisée par différents taux: natalité, mortalité, et croissance (HUSSON 1970).
2. [Désigne une partie de l'effectif global déterminée par le mode d'habitat, des aspects ethnographiques, ethnologiques, socio-professionnels ou géographiques] Ensemble des individus qui, dans un espace donné, forment une catégorie particulière. Population à haut risque. Le mouvement économique n'a pas à la campagne la même forme qu'à la ville (...) la population rurale diminue, tandis que la population urbaine s'accroît (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p.3). L'un des éléments statistiques les plus essentiels (...) est le rendement de l'ouvrier, c'est-à-dire le rapport du tonnage effectif de l'extraction à la population ouvrière (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p.395).
Population active. Ensemble des personnes exerçant habituellement une activité professionnelle (en incluant celles qui se trouvent momentanément sans travail pour une cause indépendante de leur volonté). On considère comme population active: —Les salariés, fonctionnaires et assimilés —Les employeurs de main-d'oeuvre professionnelle et les travailleurs indépendants (Guide pratique du chef de famille, 1950, p.120).
SYNT. Population agricole, maritime, ouvrière, scolaire; population côtière, insulaire, montagnarde; population allogène, aborigène, autochtone, éparse, groupée, immigrée, indigène, nomade, sédentaire; population adolescente, adulte, jeune; population carcérale.
3. P. anal.
a) STAT. Ensemble limité d'individus, d'unités de même espèce, soumis à une étude statistique. De ses applications démographiques (...) la statistique a gardé l'habitude de nommer «population» tout ensemble d'objets quelconques soumis à son analyse et «individu» chacun de ces objets, chacun des éléments de l'ensemble (MULLER 1968 ds GILB. 1980).
b) PHYS. Population d'un niveau d'énergie. Ensemble des particules ayant la même énergie interne dans un ensemble important de particules identiques. (Ds Lar. encyclop. Suppl. 1968 et ROB. Suppl. 1970).
c) ASTRON. Population stellaire. ,,Ensemble d'étoiles ayant, d'un point de vue statistique, des propriétés intrinsèques et cinématiques communes`` (CILF 1980).
REM. 1. Populationnisme, subst. masc. Doctrine des partisans de l'accroissement de la population considérée comme étant une source de richesse. Anton. malthusianisme. Populationnisme moral. La théorie mercantile prolonge tout naturellement le populationnisme politique et a pour aboutissement Colbert. C'est une position nationaliste, expansionniste, qui vise à accroître à la fois l'activité et le nombre des hommes (Hist. sc., 1957, p.1603). 2. Populationniste, subst. et adj. Partisan du populationnisme; qui est inspiré du populationnisme, qui l'applique. Argument, concept, doctrine populationniste. Saavedra Faxerdo, résolument populationniste, dénonce les causes de la dépopulation: guerres, émigrations coloniales, fiscalité excessive (Hist. sc., 1957, p.1604). Des gouvernements pratiquèrent une politique «populationniste» consistant à aider financièrement les familles nombreuses, ou bien parce que certains peuples ont pris conscience du danger de la dénatalité (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p.488).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist.1. 1335 m. fr. «présence d'habitants, habitants» (A. N. JJ 69, f° 101 r° ds GDF. Compl.); 2. 1682 «peuplement» (A. LEMAISTRE, La Métropolitée, Amsterdam, Balthes Boekholt, p.142); 3. 1755 «ensemble des habitants (d'un pays, etc.)» (MIRABEAU, L'Ami des hommes, t.1, p.18). Empr. au lat. populatio «population, gens, peuple, foule» en lat. tardif (BLAISE) et «peuplement, colonisation» en lat. médiév. (NIERM.). Au sens 3, repris à l'angl. population de même orig. att. dep. 1612 pour désigner la quantité des habitants d'un pays, puis, plus gén., l'ensemble des habitants (v. NED où le sens de «peuplement» n'est att. que dep. 1776). Fréq. abs. littér.:2794. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 4549, b) 4056; XXes.: a) 2205, b) 4501. Bbg. DUB. Pol. 1962, pp.380-381. — FURUKAWA (N.). Le Nombre gramm. en fr. contemp. Tokyo, 1977, pp.127-128. — GOHIN 1903, p.267.

population [pɔpylɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1682 (repris de l'angl.); anc. franç. populacion; « peuplement », 1335, rare; bas lat. populatio, de populus « peuple ».
1 Vx. Action de peupler, peuplement (→ Égoïsme, cit. 2, Rousseau).
1 Les concessions et les privilèges avancent fort la population des nouvelles villes.
A. Le Maître, la Métropolitée, 1682, cité par A. Sauvy, la Démographie, in Encycl. Pl., Hist. de la science, p. 1595.
2 (…) en 1751, Voltaire dit encore la « peuplade ». C'est en 1755, avec le Traité sur la population du marquis de Mirabeau, que le mot passe définitivement dans la langue, pour désigner peu à peu non plus l'action de peupler, mais l'ensemble des habitants.
A. Sauvy, la Démographie, in Encycl. Pl., Hist. de la science, p. 1597.
2 (1750; de l'angl. population, 1612, Bacon, lui-même du franç.). Ensemble des individus qui habitent un espace, un lieu (la Terre, une région, un pays, une ville, etc.), considérés du point de vue de la démographie. || La population du globe. Homme; géographie (humaine). || La population de l'Europe (→ Européen, cit. 1), de l'Amérique du Sud (→ Métis, cit. 2)… Habitant. || La population d'un pays, de la France (→ Dépeuplement, cit. 2; ethnique, cit. 2), de chaque État des États-Unis (→ Fédération, cit. 3), de l'île de Sainte-Hélène (→ Mêler, cit. 42). || Population d'une agglomération, d'une ville (→ Grâce, cit. 40; grec, cit. 4; hétéroclite, cit. 2).
3 (…) dans l'Espagne (…) on peut compter quarante personnes par chaque mille carré, et (…) dans la Russie on n'en peut compter que cinq (…) Il est dit dans la Dîme, faussement attribuée au maréchal de Vauban, qu'en France chaque mille carré contient à peu près deux cents habitants, l'un portant l'autre. Ces évaluations ne sont jamais exactes, mais elles servent à montrer l'énorme différence de la population d'un pays à celle d'un autre.
Voltaire, Hist. de l'Empire de Russie…, I, I.
Évaluation, dénombrement, recensement de la population (d'un lieu donné). Statistique (→ Habitant, cit. 12). || Population absolue (nombre d'habitants) et population relative (densité). || Région à population dense. Populeux. || Mouvement, dynamique de la population (accroissement, diminution, natalité, mortalité, nuptialité, etc.). || Exodes (1. Exode, cit. 4), transferts, migrations de population. Émigration, immigration. || Âge moyen (1. Moyen, cit. 10) et âge médian d'une population. || Limitation de la population. Malthusianisme (cit. 1), sous-peuplement, surpeuplement. || Théorie de la population optimale (rythme optimal de croissance ou de variation). || Doctrines favorables à l'accroissement de la population. Populationnisme.
4 Les communistes occidentaux, divisés en fait, hésitent à aborder les questions de population, car un grand nombre d'entre eux sont séduits par les thèses libertaire et socialiste. Selon la doctrine communiste (…) le surpeuplement n'est que la conséquence de la propriété privée. Une limitation des naissances ne serait donc qu'une soumission à ce mal (…) Rejetant la loi des rendements décroissants, ils poussent des critiques vigoureuses contre les théoriciens capitalistes de la population optimale et surtout contre les malthusiens outranciers qui dénoncent l'assistance médicale aux pays sous-développés (…)
A. Sauvy, la Démographie, in Encycl. Pl., Hist. de la science, p. 1615-1616.
Ensemble des individus d'une catégorie particulière. || Population indigène et population d'origine européenne, dans un pays colonial (→ Berbère, cit.; colonisation, cit. 2; particularisme, cit. 2). aussi Colonie. || Population allogène. || La population juive (cit. 6) dans le monde. || Populations d'origine indo-européenne dites italiques (cit. 3). || La population lyonnaise, marseillaise. || La population adulte, mâle… (→ Guerre, cit. 40), féminine. || Population active, agricole, ouvrière. Économie. || La population civile (par oppos. aux mobilisés). → Inhumain, cit. 1. || Les populations urbaines (→ Marché, cit. 30), rurales. || Population fixe ou sédentaire (→ Économie, cit. 4). || Population flottante (→ Fixer, cit. 4).
5 Là aussi se forma, et dans les vallées de la Meuse et de la Moselle, et dans les forêts des Vosges, une population vague et flottante, qui ne savait pas trop son origine (…)
Michelet, Hist. de France, III.
3 Les habitants d'un lieu, considérés d'un point de vue non démographique (psychologique, moral, physique, etc.). 1. Peuple. || Populations laborieuses, opprimées (→ Étranglement, cit. 5). || Des populations turbulentes (→ Humeur, cit. 6)… || Une population saine (→ Latin, cit. 3), gaillarde (cit. 8) et rieuse… || Appel à la population. || La population flottante (cit. 6) d'un immeuble. || La population riche et cosmopolite d'un hôtel (cit. 8).Fam. || Épater la population, les populations, les gens.
6 Cette population, pleine de vertu fière, capable au plus haut point de calorique latent, toujours prête aux prises d'armes, prompte aux explosions, irritée, profonde, minée, semblait n'attendre que la chute d'une flammèche.
Hugo, les Misérables, IV, I, V.
7 Les deux rues étaient misérables, elle en avait vu pendant trente ans les taudis et la population sordides, le ruisseau central charriant des eaux noires.
Zola, la Terre, II, VII.
4 Par anal. (En parlant d'animaux, de végétaux, d'objets…). || Le monde antédiluvien avec sa population de végétaux étranges et de bêtes monstrueuses (→ Informe, cit. 2). || La population d'une ruche. Ruchée.
8 Une foule innombrable de statues de saints, d'archanges, de rois, de moines, animent toute cette architecture, et cette population de pierres est si nombreuse, si pressée, si fourmillante qu'elle dépasse à coup sûr le chiffre de la population en chair et en os qui occupe la ville.
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 21.
9 Ce réseau de caves a bien toujours son immémoriale population de rongeurs, plus pullulante que jamais; de temps en temps, un rat, vieille moustache, risque sa tête à la fenêtre de l'égout et examine les Parisiens.
Hugo, les Misérables, V, II, V.
Didact. || Population souche, population fondatrice; population pionnière (dans des modèles d'évolution génétique).
5 (XXe). Sc. Ensemble limité d'« individus », d'éléments de même espèce observés ensemble ou réunis abstraitement, sur lequel on fait des calculs statistiques.Phys. || Population d'un niveau d'énergie : ensemble des particules ayant la même énergie dans un ensemble très important de particules identiques.
10 L'activité d'une population de molécules sera proportionnelle à la fraction d'entre elles qui seront dans l'état R, fraction qui dépend évidemment de la concentration relative des trois ligands, ainsi que de la valeur de l'équilibre intrinsèque entre R et T.
Jacques Monod, le Hasard et la Nécessité, p. 95-96.
CONTR. (Du 1.) Dépopulation.
DÉR. Populationnisme, populationniste.
COMP. Surpopulation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • population — pop‧u‧la‧tion [ˌpɒpjˈleɪʆn ǁ ˌpɑː ] noun 1. [countable, uncountable] the number of people who live in a particular country or area: • a city with a population of over 2 million • Hong Kong s rapid growth in population 2. [countable usually… …   Financial and business terms

  • Population — Pop u*la tion, n. [L. populatio: cf. F. population.] 1. The act or process of populating; multiplication of inhabitants. [1913 Webster] 2. The whole number of people, or inhabitants, in a country, or portion of a country; as, a population of ten… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Population — steht für: fachsprachlich veraltet: Bevölkerung eine Gruppe von Individuen einer Art (Tiere und Pflanzen), die zur gleichen Zeit am selben Ort leben und sich miteinander fortpflanzen können, siehe Population (Biologie) in der Statistik für die… …   Deutsch Wikipedia

  • population — 1570s, from L.L. populationem (5c., nom. populatio) a people, multitude, as if a noun of action from L. populus people. Population explosion is first attested 1953 …   Etymology dictionary

  • population — [päp΄yə lā′shən] n. [LL populatio] 1. a) all the people in a country, region, etc. b) the number of these c) a (specified) part of the people in a given area [the Japanese population of Hawaii] 2. a populating or being populated …   English World dictionary

  • population — population. См. популяция. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Population — (v. lat.), 1) Bevölkerung, s.d.; 2) die gesammten Einwohner eines Landes, einer Provinz od. eines Ortes. Daher Populationistik, Bevölkerungsstatistik, s. u. Bevölkerung B); Populationisten, in England Gegner des Malthus, welcher gegen die… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Population — (spätlat.), Bevölkerung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Population — Populātion (lat.), Bevölkerung (s.d.); Populationístik, s. Bevölkerungstheorie …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Population — Population, Bevölkerung …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.